Eurythmie

L'eurythmie
serait-elle la danse de l'avenir dont parle Kandinsky dans son traité Du Spirituel dans l'art (1911) ?

    "La beauté conventionnelle du mouvement doit être abandonnée (..), bientôt dans la danse, on sentira la valeur intérieure de chaque mot. La beauté intérieure remplacera la beauté extérieure. Une puissance qu'on ne peut encore soupçonner, une force vivante émaneront des mots "non beaux". Leur beauté éclatera soudain. A partir de ce moment, la danse de l'avenir prendra son essor."

    "L'eurythmie nous fait remonter jusqu'au caractère primordial qui touche aux origines mêmes de l'art, c'est à dire à la relation qui unit le macrocosme et le microcosme. L'univers entier - le macrocosme - s'exprime dans l'être humain - le microcosme -.  Si on le prend dans sa totalité, l'être humain est bien l'image du macrocosme et quand on comprend cela, on accède alors à ce qui fait l'essence des différents arts. Tout art se rattachant ainsi au macrocosme et au microcosme, peut manifester à sa manière ce qui relie l'un à l'autre, l'homme et l'univers. L'eurythmie, elle, ne se rattache à rien d'arbitraire, d'inventé
mais bien à ce qui vit en l'être humain. Son point de départ c'est le langage humain."

Rudolf Steiner

(Allocution introductive à la conférence : le caractère fondamental de l'art, juin 1918)

Union Pour l'Eurythmie : L'Eurythmée  est un établissement libre d'enseignement supérieur, formation professionnelle reconnue par le Goetheanum - Contact : 1 rue François Laubeuf - 78400 Chatou - 01 43 36 96 54

Réalisation jbkagency.com